Archives 2017-2018 du

Pully Basket

Commentaire de match

88-86

Fribourg - Pully Lausanne Foxes SA 28 avr 2018 (il y a 1313 jours)

29/04/18 - 6:40 (il y a 1312 jours) - par Roland Bandi

Les Foxes auraient pu/dû gagner…

Enfin les play-offs… et leur tension nerveuse. Nous n’avons pas été déçus samedi, puisque les hommes de Dessarzin avaient la balle pour l’emporter et 20 secondes à jouer... Dans le premier match de la série face à Fribourg Olympic, les Foxes ont frisé l’exploit. Devant presque 1000 spectateurs dans la très belle salle St-Léonard, ils ont mené durant pratiquement tout le match avant d’être rejoints et dépassés sur le fil.

Presque 39 minutes devant…

Sous l’impulsion d’un Cleare qui jouait très bien sous le panier (12 sur 12 aux tirs), avec des ballons qui lui parvenaient sous le cercle, les Vaudois menaient dans le premier quart (19-23)

Dans le 2ème quart, les protégés de Dessarzin combinaient bien en attaque. Ceci par des actions de passes qui se concluaient par des shoots réussis. Résultat : à la mi-temps les Foxes menaient logiquement 36-53.

Après le thé, l’avance des Foxes se réduisaient peu à peu. Une ou l’autre balle perdue en attaque, un panier concédé trop facilement en défense et Fribourg, mené surtout par Mladjan, Timberlake, Touré, revenait à quelques longueurs.

Le final était haletant. A 1 minute et 15 secondes de la fin, les Renards menaient encore 81-83. Hélas, une balle perdue, suivie d’une faute permettait aux Fribourgeois de revenir à égalité, puis de scorer à 3 points. Quasiment pour la première fois du match, Fribourg était devant (86-83).

Une dernière minute qui ne sourit pas aux Foxes

Dans la dernière possession, les Foxes étaient à deux doigts de l’exploit puisqu’ils ont eu la balle à 20 secondes du terme alors qu’ils étaient menés de 2 points. Soit pour égaliser (avec un panier à 2 points) soit pour gagner le match (avec un éventuel shoot à 3 points). Malheureusement, leur dernière action ne leur permit pas de marquer.

Cela doit être rageant de perdre ainsi, après avoir mené durant presque tout le match. Mais il faut aller chercher le positif : les balles qui arrivaient sous le panier pour Cleare, le jeu intérieur, les belles combinaisons du 2ème quart, la belle réussite en attaque (59% à 2 points, 42% à 3 points).

A Monthey, la défense fut l’arme fatale qui permis aux Renards de gagner. A Fribourg, l’attaque a presque permis de vaincre. Tenir la dragée haute au double vainqueur des coupes de la Ligue et de Suisse est une chose qui n’était de loin pas écrite… Mais en jouant ainsi, les Foxes ont montré qu’ils peuvent vraiment battre Fribourg. Avec cela dans la tête, une autre fin de match aurait peut-être été possible. Mais il y a d’autres matches dans la série, d’autres occasions à saisir. Les Renards doivent s’en souvenir : ils peuvent battre Fribourg !

StéArm






>>> Voir tous les matches

Site Meter


Webmaster : Adrien Briod